La destruction industrielle : la réponse aux limites de la norme DIN 66399

Vous pensez que la norme de coupe DIN 66399 des broyeurs de bureau apporte une sûreté suffisante ? Il s’agit pourtant d’une approche incomplète, qui n’offre pas le meilleur niveau de garantie en matière de destruction et de preuve de destruction, loin de là… Mais des solutions existent. Explications.   

Avec une classification allant de P1 à P7, la norme DIN 66399 qui régit les tailles de coupes des broyeurs de bureau peut sembler satisfaisante pour les entreprises. Ce référentiel classe ces équipements en fonction de la finesse de coupe qu’ils produisent.

La classe 1 correspond au niveau de sécurité le plus faible, alors que la classe P7 offre la meilleure garantie de confidentialité des documents détruits. 

« Mais cette norme sert plus des objectifs marketing qu’elle n’offre de garantie de sécurité et elle ne se réfère à aucun texte législatif »

avertit Jean Diaz, directeur de Confidentialys. Pire encore, s’en satisfaire présente des risques importants pour une entreprise…

DIN 66399

Jean Diaz, directeur de Confidentialys

Norme de coupe DIN 66399 : les risques encourus par l’entreprise

DIN 66399

Pour quelles raisons ? La norme DIN 66399 se focalise uniquement sur une taille de coupe. Par conséquent, elle n’apporte aucune garantie en matière de sécurisation des données. 

Pourtant, la destruction de documents sensibles en entreprise doit répondre à un processus garant d’une confidentialité et d’une sécurité totale… 

Or, la classe P7 de la norme DIN 66399 ne peut pas répondre à elle seule à l’exigence de sécurisation des données et s’avère trompeuse à plusieurs égards.

 Par exemple, les résidus obtenus par un broyeur de bureau de classe P7 proviennent d’une seule source, sans mélange. 

« Avec la montée en puissance de l’IA, de la reconnaissance et du traitement de l’image, cela fait courir un risque très réel pour l’entreprise : celui de la reconstitution fragmentaire » 

 alerte Jean Diaz. Un risque qui existe déjà et qui « est appelé à croître au fil des années, car les capacités de l’IA se développent de façon exponentielle ».   

DIN 66399

Impossible donc de se contenter d’une fine taille de coupe, qui en plus de permet pas de recycler le papier.

Seule solution ? L’approche industrielle DIN P3, véritable point d’équilibre entre protection de l’information et recyclage des déchets papiers.

La destruction industrielle, une réponse idéale

C’est la méthode proposée par Confidentialys. Plus qu’une simple prestation de destruction de documents, il s’agit d’une approche globale : un procédé industriel éprouvé qui offre le niveau le plus élevé de sécurisation des données.

 Après avoir été collectés par camions surveillés et géolocalisés les documents jetés dans des bacs sécurisés, la phase de destruction commence.

 

DIN 66399
DIN 66399

Dès cette étape, le process industriel de Confidentialys apporte toutes les garanties de sécurité nécessaires. Comment ?

En diluant les broyats obtenus dans un flux de documents en provenance de 4 sources différentes. 

Les particules obtenues sont ensuite mélangées, puis compactées en balles de plus d’1 tonne, contenant approximativement 40 millions de morceaux de papier !

Les documents des clients deviennent des particules de papier, broyés et amalgamés à d’autres flux documentaires. Le risque de reconstitution est nul, et la sécurité des données totalement garantie ! 

Et pour les entreprises dont les données sont les plus sensibles (des plans, des contrats, des offres commerciales,…)

 Confidentialys propose même « une première phase de destruction des documents au sein de leurs locaux, à l’aide de camions broyeurs dépêchés sur place » 

complète Jean Diaz. Ces camions broyeurs peuvent assurer une taille de coupe au standard DIN P4, compatible avec les documents relevant de la réglementation IGI 1300.

La destruction industrielle de documents dépasse les écueils et les risques de la norme de coupe DIN 66399. Elle se positionne comme la meilleure solution permettant de garantir la sécurisation des données sensibles en entreprise.

DIN 66399

Besoin d'infos ou devis ?
Nous répondrons rapidement à vos demandes d'informations sur nos offres

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient aussi vous intéresser